> Vous êtes ici : Les Festivals > Festival International de Musiques Militaires > Musiques et artistes invités 2019

Info FIMM

SAUMUR - 18e Festival international des Musiques militaires de Saumur - 28, 29 et 30 juin 2019.

Suivez l'actualité du festival. Tarifs disponibles.

Festival international de Musiques militaires Saumur 2019

Musiques et artistes invités 2019

Festival 2019

BELGIQUE

Koninklijke Muziekkapel Lokale Politie Antwerpen - Musique royale de la Police d'Anvers

Direction musicale : Pieter Nieva

La Musique Royale de la Police d’Anvers a été fondée en 1901 sous le nom d’«Harmonie  de la Fraternisation de la Police de Grand-Anvers». Après la seconde guerre mondiale, la musique comptait 85 musiciens. À la fin des années 70, de nombreuses associations musicales ont périclité et l’harmonie manquait de musiciens. Heureusement, la formation a survécu à cette période difficile et après 118 ans d’existence, elle est en bonne santé. En 1991, la société musicale a obtenu le label «Royale». Entre temps, son nom avait été modifié en « Koninklijke muziekkapel van de Antwerpse Politie ». En 2001, après la réforme de la Police, le nom a été revu pour devenir «Koninklijke Muziekkapel Lokale Politie Antwerpen». 

L'orchestre est composé uniquement de musiciens amateurs et ne compte pas de musiciens professionnels dans ses rangs.

Depuis la disparition de plusieurs musiques militaires professionnelles, la Musique Royale de la Police Locale d’Anvers est l'objet de sollicitations variées. Elle est reconnue au-delà des frontières nationales. Ainsi, la musique a effectué avec succès de nombreuses représentations et concerts aux Pays-Bas, en France, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Italie, au Danemark et en Hongrie.

La Musique de la Police d’Anvers est également une valeur sûre lors des cérémonies commémoratives officielles qui sont organisées par le conseil municipal d'Anvers. L’harmonie a eu deux fois l’honneur de participer au défilé national à Bruxelles le 21 juillet.

En dehors des cérémonies officielles (la fête nationale et le jour de l’Armistice), elle se produit lors des fêtes de la libération de la ville d’Anvers, lors du concert de Noël et du concert de printemps. Ce sont des valeurs récurrentes chaque année.

C'est ainsi que cette formation musicale royale est devenue ambassadrice de la Police belge en général et de la ville d'Anvers en particulier.

Chef de musique : Pieter Nieva

Pieter a intégré la Musique royale de la Police en tant que batteur en 1999. Il s’est affirmé en tant que musicien professionnel, arrangeur et chef d'orchestre.Titulaire d'un baccalauréat en percussion, il a souvent partagé la scène avec de nombreux artistes nationaux et internationaux. Il a succédé à Dirk Acquet en 2016 à la tête de la musique royale.

Chef adjoint : Patrick Van Oosterwijck   

Patrick a rejoint la Musique royale de la Police en 1997 en tant que professeur du groupe de batterie; il devint bientôt chef adjoint. Il a ensuite pu terminer sa formation de chef avec grande distinction. En l'absence du Pieter Nieva, il prend invariablement les commandes de la Musique royale. Aucun instrument ne lui est inconnu.

Tambour-Major : Patrick Callenaere 

Lors des cérémonies officielles, nous retrouvons Patrick devant l’orchestre, accompagné ou non de l’un de nos chefs. À l’âge de cinq ans, il accompagnait déjà la Musique dans la batterie. Puis il a suivi son père au cours des répétitions. Il a officiellement rejoint la Musique royale de la Police en 1987. Également trompettiste, il occupe aussi les fonctions de vice-président et de secrétaire. 

 


CHINE

Musique militaire de l’Armée de Libération du Peuple chinois

La musique militaire de l’Armée de Libération du peuple chinois est subordonnée au Département du Travail politique de la Commission militaire centrale, en tant que formation de la Garde de cérémonie de l’État. Ses missions principales sont les suivantes: 

 

 

  • donner des représentations instrumentales lors des cérémonies de bienvenue et des banquets pour accueillir les chefs d'État, les chefs de gouvernement et les délégations militaires en visite, 
  • donner des représentations instrumentales lors des cérémonies d’ouverture et de clôture des célébrations nationales, du Congrès national du parti, du Congrès national du peuple, de la Conférence consultative politique du peuple chinois et d’autres réunions importantes,
  • participer à d’importants défilés militaires,
  • effectuer des représentations instrumentales aux cérémonies conférences majeures internationales, jeux et autres événements ayant lieu en Chine, 
  • offrir des concerts et représentations spéciales auprès des soldats des unités militaires de base, en témoignage de gratitude et d’appréciation de leur mérite,
  • participer à des festivals internationaux de musique militaire et autres festivals de musique,
  • organiser des activités d'échanges culturels avec des pays étrangers,
  • former les principaux interprètes de musique militaire pour les unités militaires de base.

Au cours des soixante-sept dernières années, depuis sa création, la musique militaire de l’Armée de Libération du peuple chinois a mené à bien toutes les missions et tâches assignées par le parti et l’État, y compris les missions des représentations instrumentales cérémoniales lors des cérémonies de passation des pouvoirs pour le retour de Hong Kong et de Macao en Chine, les Jeux olympiques de Beijing, l'Exposition universelle de Shanghaï et les Jeux asiatiques de Guangzhou, ainsi que d'autres événements majeurs. 

Au fil des ans, cette musique militaire de l’Armée de Libération du Peuple chinois a créé et interprété plusieurs excellentes œuvres, telles que Mars-mars dernier, Bienvenue Mars, Mars adieu, Mars des athlètes, Corne de la cérémonie du lever de drapeau sur la place Tian'anmen, Corne de la cérémonie en promouvant l'allégeance à la Constitution, Les bonnes nouvelles de Pékin se propagent à la frontière, La belle nuit de la prairie, etc.

Elle a promu un grand nombre de chefs d'orchestre, compositeurs, interprètes, chanteurs et éducateurs nationaux de premier rang. Beaucoup d'entre eux ont remporté des prix dans des compétitions nationales et internationales.

CÔTE D'IVOIRE

Musique de la Garde républicaine

Direction musicale : Commandant Vladimir Any-Grah

Créée en octobre 1985 par la volonté de feu le président Félix Houphouët-Boigny, la musique de la Garde républicaine est une formation en service au sein des FACI - Forces armées de Côte d’Ivoire. C’est à partir de décembre 1987 que les Ivoiriens ont assisté aux premières prestations télévisées de cette formation militaire. 

En novembre 2017, la musique de la garde républicaine de Côte d’Ivoire a fêté ses 30 ans d’existence sur le thème «La Garde républicaine innove.», un anniversaire placé sous le haut-haut-patronage du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, le parrainage du ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman, et la présidence du général de division, Touré Sékou, chef d’État-major général des armées, a précisé en conférence de presse, à la caserne de la Garde à Abidjan-Treichville, le commandant Vladimir Any-Grah, chef de la musique.

Les composantes de la musique, harmonie et fanfare ont profité de ce moment festif pour (re)fraterniser avec les populations qu’elle sert à travers l’institution de la présidence de la république.

Liens :

FINLANDE

GRÈCE

Musique de l'Armée de l'Air hellénique

Direction musicale : Major Alexandros Litsardopoulos

La formation musicale de l'armée de l'air héllénique a été fondée en 1947 sous le commandement du  Lieutenant Nikolaos Raftopoulos. En 1953, cet ensemble s'est constitué de manière permanente. 

Elle compte  aujourd’hui un effectif d’une quarantaine d’éléments, sous la direction du Major Alexandros Litsardopoulos.

Aujourd'hui, le groupe de musique se compose d’un orchestre qui compte quarante-deux musiciens (trois officiers et trente-neuf non-officiers), et d’une formation réduite composée de sept sous-officiers.

L’orchestre participe aux célébrations nationales, locales et religieuses et à des manifestations culturelles dans tout le pays et s’est présenté dans de nombreux pays : Albanie, Belgique, France, États-Unis, Italie, Corée, Malte, Ukraine, Roumanie et Russie.

Le programme musical de la formation réduite est varié. Il est conçu pour répondre à toutes les nécessités et divers événements, pour s’harmoniser avec les institutions culturelles et sociales de notre pays.

La formation musicale de l'armée de l'air héllénique interprète des airs contemporains mais elle a aussi le souci de préserver le patrimoine grec traditionnel. C’est le cas avec cet instrument typique tel que le bouzouki.

La délégation grecque qui sera présente à Saumur sera composée de trente-huit personnes dont trente-cinq musiciens, officiers et sous-officiers.

Major Alexandros Litsardopoulos

Le major Alexandros Litsardopoulos est né à Kerkyra en 1968. Il a rejoint l'armée de l'air hellénique en 1987 avec le rang de sous-officier de l’escadron « Musique » et a été promu officier commissionné en 2008.

En 2013, il a été nommé commandant et chef de l'escadron « Musique des forces aériennes grecques ».

En 1995, après avoir obtenu un diplôme de clarinette de première classe et un prix secondaire, il est diplômé du conservatoire hellénique «Apollonion» dans la classe du professeur Ioannis Koufalis. Puis il a obtenu une maîtrise du professeur G. Bolobugev et a suivi des séminaires avec les professeurs David Campell et Michel Arrignon.

Parallèlement, il suit des cours de Bachelor en musique classique au Conservatoire grec avec les professeurs A. Simeon et I. Kastrino, où il acquiert les diplômes d'Instrumentation musicale et de direction de groupe. En 2004, il a également obtenu un master de première classe du professeur S. Mourikis.

Il a participé en tant que musicien à l'Orchestre national d'État d'Athènes, à l'Orchestre Symphonique de Radio, au Camerata (salle de concert d'Athènes), ainsi qu'à d'autres ensembles musicaux, se produisant dans divers concerts en Grèce et à l'étranger.

MAROC

Orchestre des Forces Air royales du Maroc

FRANCE

Orchestre d'harmonie de la Musique de la Police Nationale

Direction musicale : Jérôme Hilaire

C’est en 1956, que le Ministre de l’Intérieur fixe à la Musique de la Police Nationale, à l’occasion de sa réorganisation, d’ambitieux objectifs, tant dans le domaine protocolaire que dans celui de l’expression purement culturelle.

Depuis, par la qualité de son recrutement et l’éclectisme d’un répertoire s’ouvrant à toutes les sensibilités, cet ensemble constitue une formation de prestige dont le rayonnement  contribue à porter l’image de la Police Nationale et de la musique française en général, bien au-delà des frontières de l’hexagone.

La Musique de la Police Nationale, placée sous la direction d’un Chef de Musique, comprend  un Orchestre d’Harmonie et une Batterie-Fanfare qui participent à la préservation, à la promotion mais aussi au renouvellement d’un patrimoine musical abordant tous les styles.

Tradition, contemporanéité, créations novatrices ou encore actions pédagogiques, la Musique de la Police Nationale s’attache à diffuser vers tous les publics sa richesse artistique, exprimée par l’Orchestre d’Harmonie, la Batterie-Fanfare mais aussi de petites formations inédites.

L'ORCHESTRE D'HARMONIE

Près de 90 musiciens professionnels, représentant les instruments à vent, les percussions et les contrebasses à cordes, forment l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de la Police Nationale. La richesse de cette formation lui permet d’exprimer toutes les sensibilités d’un répertoire alliant tradition, œuvres contemporaines et recherches inédites.

Ce patrimoine privilégie d’abord la musique française originale de la Révolution jusqu’au début du 20ème siècle. Les ouvertures, les poèmes symphoniques, les symphonies ou extraits de la littérature classique et moderne qui sont programmés, sont adaptés à l’orchestre avec le souci constant d’être aussi fidèles que possible aux textes originaux.

La présence d’oeuvres plus contemporaines, écrites spécialement pour orchestres d’harmonie, par des compositeurs séduits par l’originalité de ces ensembles, témoigne de la force créatrice qu’ils suscitent. On trouve ainsi, au répertoire de la Musique de la Police Nationale, des pièces spécifiquement créées de Claude Bolling, Jérôme Naulais, Serge Lancen, Patrick Sciortino, Roger Calmel, Jean-Pierre Pommier, Anders Soldh, Ida Gotkovsky, Richard Dubugnon, Thierry Deleruyelle, Jean-Louis Petit, Ivan Jullien, Jean-Pascal Beintus et Pascal Zavaro.

Ainsi, fidèle à sa vocation et à sa mission, l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de la Police Nationale invente un véritable espace musical invitant au voyage, depuis  la tradition populaire du concert de plein air jusqu’au modernisme d’un répertoire souvent inédit.

Jean-Michel Sorlin

Directeur musical - Metteur en scène - Conférencier

Originaire de Saint-Chamond dans la Loire, Jean-Michel Sorlin, après des études musicales au Conservatoire de Saint-Étienne, obtient différentes récompenses dont le Grand Prix d’Honneur de la ville. 

Après avoir travaillé avec Mme Yvonne Desportes et Mr Roger Boutry, premiers Grands Prix de Rome, il est lauréat premier nommé des concours des sous-chefs de musique, chef de musique et chef des musiques des armées. Il prend la direction de plusieurs phalanges de l’Armée de Terre et dirige des orchestres étrangers en qualité de chef invité hors de France. Cette carrière militaire se termine par la direction du Conservatoire Militaire de Musique de l’Armée de Terre et de l’ensemble des musiciens de l’Armée de Terre. 

Aujourd’hui, Jean-Michel Sorlinl assume des responsabilités de directeur artistique et musical de festivals et mène une riche activité pédagogique et de conférencier. Chaque dimanche matin, sur Radio Combattants de France, il anime une émission consacrée où il présente les musiques militaires du monde entier.

Cette année, avec lui, les festivaliers auront la chance de s'envoler loin, puisque ce festival 2019 s'offrira le grand air sur le thème des voyages.

Lettre d'information

!!