> Vous êtes ici : Les Festivals > Festival International de Musiques Militaires > Musiques et artistes invités 2019

Info FIMM

SAUMUR - 18e Festival international des Musiques militaires de Saumur - 28, 29 et 30 juin 2019.

Suivez l'actualité du festival. Tarifs disponibles.

Festival international de Musiques militaires Saumur 2019

Musiques et artistes invités 2019

Festival 2019

BELGIQUE

Koninklijke Muziekkapel Lokale Politie Antwerpen - Musique royale de la Police d'Anvers

Direction musicale : Pieter Nieva. Tambour-major : Patrick Callenaere.

La Musicale Royale de la Police d’Anvers a été fondée en 1901 sous le nom d’«Harmonie  de la Fraternisation de la Police de Grand-Anvers». Après la seconde guerre mondiale, la musique comptait 85 musiciens. À la fin des années 70, de nombreuses associations musicales ont périclité et l’harmonie manquait de musiciens. Heureusement, la formation a survécu à cette période difficile et après 118 ans d’existence, elle est en bonne santé. En 1991, la société musicale a obtenu le label «Royale». Entre temps, son nom avait été modifié en « Koninklijke muziekkapel van de Antwerpse Politie ». En 2001, après la réforme de la Police, le nom a été revu pour devenir «Koninklijke Muziekkapel Lokale Politie Antwerpen». 

L'orchestre est composé uniquement de musiciens amateurs et ne compte pas de musiciens professionnels dans ses rangs.

Depuis la disparition de plusieurs musiques militaires professionnelles, la Musique Royale de la Police Locale d’Anvers est l'objet de sollicitations variées. Elle est reconnue au-delà des frontières nationales. Ainsi, la musique a effectué avec succès de nombreuses représentations et concerts aux Pays-Bas, en France, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse, en Italie, au Danemark et en Hongrie.

La Musique de la Police d’Anvers est également une valeur sûre lors des cérémonies commémoratives officielles qui sont organisées par le conseil municipal d'Anvers. L’harmonie a eu deux fois l’honneur de participer au défilé national à Bruxelles le 21 juillet.

En dehors des cérémonies officielles (la fête nationale et le jour de l’Armistice), elle se produit lors du Tattoo annuel de la libération sur la Grande Place d'Anvers, du Concert de Printemps et du Concert de Noël traditionnel.

C'est ainsi que cette formation musicale royale est devenue ambassadrice de la Police belge en général et de la ville d'Anvers en particulier.

BIÉLORUSSIE

BULGARIE

Orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale bulgare

Direction musicale : Lieutenant-colonel Radi Radev

L’Orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale bulgare est l’héritier du premier orchestre de cuivres militaire, fondé au printemps de 1879. Les musiciens de cette formation participèrent pour la première fois à une cérémonie lors du sacre d’Alexandre 1er, roi de la Bulgarie, le 26 juin 1879.

En janvier 1893, l’Orchestre est rebaptisé à l’Escadron de garde de Légion. En 1951, cette formation devient l’Orchestre central des cuivres des Forces armées.

Par décret N° 124 du 14 mai 2001 du conseil des ministres, l’orchestre est inclus dans la composition de la Garde nationale et prend le nom d’Orchestre de cuivres représentatif de la Garde Nationale.

Cet ensemble musical a des fonctions représentatives et cérémoniales. Il participe aux rencontres des chefs d’État et des délégations gouvernementales, aux présentations des lettres d’accréditation des ambassadeurs au président et ministres plénipotentiaires, aux fêtes officielles et religieuses.

L’orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale assume également une mission culturelle tant en Bulgarie qu’à l’étranger. Les musiciens présentent des programmes de type « show » aux niveaux national et international. Ses tournées en Italie, Hongrie, Turquie, Israël, Roumanie, France, lui assurent un grand renom. Il bénéficie d’un chaleureux accueil auprès du public de ces différents pays.

L’Orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale bulgare est sous la direction musicale du lieutenant-colonel Radi Radev, chef général d’orchestre des Armées bulgares et chef d'Orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale. 

 Lieutenant-colonel Radi Radev

Le lieutenant-colonel Radi Radev, est né en 1972 à Bobritch. Il est diplômé de l’école secondaire de musique Philip Kutev de Kotel en 1991. Sa formation professionnelle est passée par l’Académie d’art musical et de danse de Plovdiv. Il y obtient un diplôme de chef d’orchestre et de composition dans les classes des professeurs Stefan Mutafchiev et Ivan Spasov. Sa carrière débute avec l’ensemble national de folklore Trakia puis se poursuit à la radio nationale bulgare pour laquelle il écrit environ quatre cents œuvres. Il travaille aussi comme assistant de musique de chambre à l’Académie de Musique, Danse et Beaux-Arts de Plodiv.

En 2004, il rejoint l’armée bulgare en tant que chef de la musique de la 9e Brigade Blindée Gorno-Banska. Depuis 2007, il est le chef de l’Orchestre de cuivres représentatif de la Garde nationale bulgare. Depuis 2008, il occupe en outre  la fonction de chef d’orchestre général des armées bulgares. Le lieutenant-colonel Radi Radev est membre de l’Union des compositeurs bulgares.

De nombreuses récompenses honorent ses fonctions et créations dont le prix Monnaie d’Or décerné par le Conseil de sécurité scientifique et culturel européenne 2017 pour son action au service de la culture bulgare.


CÔTE D'IVOIRE

Musique de la Garde républicaine

Direction musicale : Commandant Vladimir Any-Grah

Créée en octobre 1985 par la volonté de feu le président Félix Houphouët-Boigny, la musique de la Garde républicaine est une formation en service au sein des FACI - Forces armées de Côte d’Ivoire. C’est à partir de décembre 1987 que les Ivoiriens ont assisté aux premières prestations télévisées de cette formation militaire. 

En novembre 2017, la musique de la garde républicaine de Côte d’Ivoire a fêté ses 30 ans d’existence sur le thème «La Garde républicaine innove.», un anniversaire placé sous le haut-haut-patronage du ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, le parrainage du ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman, et la présidence du général de division, Touré Sékou, chef d’État-major général des armées, a précisé en conférence de presse, à la caserne de la Garde à Abidjan-Treichville, le commandant Vladimir Any-Grah, chef de la musique.

Les composantes de la musique : harmonie, fanfare, orchestre ont profité de moment festif pour (re)fraterniser avec les populations qu’elle est censée servir à travers l’institution de la présidence de la république.

Liens :

FINLANDE

GRÈCE

Musique de l'Armée de l'Air

RÉPUBLIQUE DE SAKHA YAKOUTIE Республика Саха

Orchestre de la République Sakha-Yakoutie (Fédération de Russie) Lena-River-Brass

Direction : Lieutenant-Colonel Pavel Vaskovskiy

En répondant à l'invitation du Festival International de Musiques Militaires de Saumur, l'Orchestre de cuivres des Cérémonies Officielles de la République de Sakha-Yakoutie, le Lena-River-Brass, a l'honneur de venir à nouveau en Europe occidentale et en France, plus particulièrement, permettant ainsi à des milliers de spectateurs de découvrir un pan de la culture d’une des Républiques de la Fédération de Russie.

Créé en 2011 à la demande du Président Egor Borisov, Le Lena-River-Brass est associé à tous les grands événements de la Russie : cérémonies officielles, parades, accueils de personnalités, fêtes de la mer. En 2011, l’orchestre joue pour la Douma à Moscou. En 2012, il participe aux fêtes de l’Aurore Boréale à St Pertersburg et au Jubilé de l’entrée de la république de Sakha-Yakoutie dans la Fédération de Russie.

Le Lena-River-Brass a joué en compagnie d’artistes russes réputés : Alexandre Kouzmin, Ivan Sivtsev, Alexiï Karev, Taras Sergoutchev, Lena Dedukina, lauréats de concours internationaux.

Son répertoire va à la rencontre de toutes les expressions musicales, des marches militaires au jazz en passant par un répertoire classique et l’illustration des musiques populaires propres à la culture du pays, avec ses joueurs de balalaïka.

Lettre d'information

!!